9 juin 2020

Le Drapeau flotte sur Baltimore

La guerre anglo-américaine dure depuis 1812. A l'aube du 13 septembre 1814, la British Navy commence un bombardement massif du Fort McHenry à Baltimore, occupé par 1000 soldats américains.

Francis Scott Key est un avocat américain. Il s'est rendu dans le camp ennemi avec un drapeau blanc pour négocier la libération d'un prisonnier. Les Britanniques le retiennent pendant l'attaque pour des raisons de sécurité militaire. Il assiste toute la nuit aux lâchers de bombes. A l'aube du 14 septembre, Key est émerveillé : le drapeau américain flotte encore sur McHenry. Les Américains ont gagné la bataille.

Key est un poète occasionnel. Il a déjà chanté le drapeau en 1805 pour célébrer les victoires de Decatur dans la guerre de Tripoli, avec l'air très entraînant d'une chanson à boire anglaise, Anacreon in Heaven. Pour célébrer le nouvel épisode glorieux, il compose sur le même air une chanson intitulée Defence of Fort M'Henry.

Le Baltimore Patriot and Evening Advertiser reprend le 20 septembre sa publication interrompue 10 jours plus tôt à cause de la guerre. Cette feuille 50 x 31 cm imprimée recto-verso avec cinq colonnes par page fournit les informations sur le bombardement ainsi que les annonces habituelles concernant les esclaves en fuite. Le poème de Key figure avec une introduction sur la colonne de gauche du verso.

Trois exemplaires de cette édition ont survécu. L'une d'elles, qui était en doublon dans la collection de l'American Antiquarian Society, sera vendue par Christie's en ligne le 18 juin, lot 103 estimé $ 300K. Je vous invite à regardée la vidéo préparée par la maison de ventes.

Defence of Fort M'Henry est un très bon exemple d'un poème patriotique capable par son texte et son air d'enthousiasmer les foules. Avec le titre moins circonstanciel de Star Spangled Banner, il deviendra en 1931 l'hymne national américain.