24 juin 2020

Un Vase Longquan pour la Salle d'Audience

L'empereur Qianlong promouvait l'imitation des meilleures oeuvres d'art du passé avec les techniques les plus récentes afin que les réalisations de son règne apparaissent comme le sommet de la civilisation.

Le surintendant Tang Ying faisait faire à Jingdezhen les plus sensationnelles porcelaines capables de susciter une approbation personnelle de l'empereur. Une des réussites les plus remarquables de Tang Ying fut la mise au point des émaux de type yangcai, concurrençant pour moins cher le falangcai qui était fait dans un petit atelier du palais impérial.

Le double vase en porcelaine a été développé dans les fours de Longquan 350 à 400 ans avant Qianlong, à l'époque de transition entre les dynasties Yuan et Ming. Le vase extérieur céladon est percé pour offrir une visibilité sur le vase intérieur. Les potiers de Longquan souhaitaient sans doute produire des pièces de prestige pour concurrencer l'influence grandissante de Jingdezhen.

Tang Ying tente d'imiter ce double vase, qui sera identifié comme vase Longquan dans les archives impériales. La plus ancienne référence d'un vase Qianlong de type Longquan est la présentation d'une pièce à l'empereur par un eunuque pour l'usage de la très prestigieuse salle d'audiences et de banquets du palais. Cet évènement est daté du douzième jour du huitième mois de la septième année de Qianlong, 1742 CE.

Une seule pièce correspond à la description de ce premier vase dans les archives impériales. Le vase extérieur de 31,4 cm de haut est en forme de poire surmontée d'un col, avec deux anses dorées en forme de dragon. Une collerette est pendue à l'ouverture du col. Il est en yangcai incisé de sgraffiato sauf la partie réticulée qui est céladon. Le vase intérieur est un bleu et blanc de style Xuande.

Ce vase a été vendu pour £ 44 par Sotheby's en 1954. Il vient d'être redécouvert par un consultant basé à Amsterdam, dans une maison de campagne où il n'avait jamais attiré l'attention d'innombrables générations de chiens et de chats. Il est estimé HK$ 70M à vendre par Sotheby's à Hong Kong le 11 juillet, lot 1. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's.

En 1743 CE Tang Ying annonce dans un rapport officiel que la production des vases Longquan a un rendement extrêmement faible. L'empereur accepte d'arrêter ce style tout en demandant de réaliser un second exemplaire pour faire paire avec quelques vases déjà livrés. Le vase pour la salle d'audience, qui avait la forme la plus complexe, était sans doute le tout premier, réalisé avant que Tang Ying constate les difficultés techniques. La paire n'a probablement pas été constituée.