5 juil. 2020

L'Etincelle Prodigieuse

Clyfford Still perçoit le monde comme un rapport de forces : la vie et la mort, l'horizontal et le vertical, le blanc et le noir. Ces notions ne sont pas indépendantes : la vie est verticale, le paysage et la mort sont horizontaux.

ll voudrait que les spectateurs de son oeuvre découvrent de nouvelles forces en eux-mêmes. L'art figuratif ne peut pas contribuer à cet objectif ambitieux : Clyfford Still est l'inventeur de l'expressionnisme abstrait.

En 1944 il ajoute l'énergie créatrice sous forme d'un éclair brillant qui traverse l'image de haut en bas. Tous les éléments cèdent à ce phénomène, créant des formes effilochées qui glissent dans un espace bidimensionnel tout en tentant de conserver leur position dominante. Des formes jaunes et rouges apportent un contre-poids à l'invasion noire. L'éclair en zigzag est sa force de vie ou ligne de vie, selon sa propre expression.

Une huile sur toile datée 1946-1947 est typique de cette exploration abstraite du monde. Le format est vertical, 136 x 71 cm. L'éclair est visible, ce qui est déjà rarement le cas à cette époque. Il traverse une masse noire pour fertiliser une sorte de terre tout en bas de l'image.

Still a rarement exprimé aussi complètement sa conception de la création. Il a longtemps conservé cet opus avant de le donner à sa fille Sandra en 1976, quatre ans avant sa mort. Cette peinture, numérotée PH-306 dans la nomenclature de ses oeuvres, est estimée HK$ 54M à vendre par Sotheby's à Hong Kong le 9 juillet, lot 1122.

Conçu en 1946, PH-306 préfigure les espaces sans limites de Pollock, les franges des blocs de Rothko, le zip de Newman et les couleurs flottantes de de Kooning.

Un autre opus donnant le rôle principal à la force transcendantale est 1949-A-No.1, 236 x 200 cm, vendu pour $ 62M incluant premium par Sotheby's le 9 novembre 2011.