30 juil. 2020

Tapuscrit à Tiffany's

Truman Capote se définit comme un styliste. Il cherche avec obsession le mot parfait et la ponctuation bien placée. Ses courts romans observent avec acuité l'évolution des moeurs de son temps. Il voudra trop bien faire. La très longue enquête qu'il fera pour son chef d'oeuvre paru en 1966, De Sang Froid, aura un impact majeur sur sa santé physique et mentale.

La condition de la femme commence à changer radicalement dans les années 1950. Il est intéressant de comparer la Cabiria du film de Fellini, sorti en 1957, avec le personnage principal du Petit Déjeuner chez Tiffany publié par Capote en 1958. Les deux femmes sont très jeunes, pas loin de la dépression, et flirtent avec l'illégalité. Leur activité éphémère est faite d'extravagance et de papillonnage.

Le roman de Capote inclut une description complète de la jeune femme, avec sa robe noire, ses lunettes teintées, son collier de perles et ses joues roses. Son incarnation au cinéma par Audrey Hepburn en 1961, avec sa célèbre robe par Hubert de Givenchy, en est une illustration parfaite. Son ambition sociale est illustrée par son habitude de manger son croissant en convoitant les diamants dans la devanture de Tiffany.

La version finale remise à l'éditeur est un tapuscrit de 84 pages de format standard 21 x 27 cm. Il comprend de très nombreuses révisions autographes, dont le changement du nom de la jeune femme qui devient Holly Golightly, image à la fois d'insouciance et de piquant. Il a été vendu pour $ 307K incluant premium par RR Auction le 25 avril 2013 et est estimé £ 120K à vendre en ligne par Sotheby's à Londres le 4 août, lot 68.