9 août 2020

La Guitare Martin d'Elvis Presley

VENTE PASSEE

Le rock and roll a de nombreux antécédents qui passionnent les ados de Memphis : rhythm and blues, gospel, country, bluegrass. Une sorte de compétition s'établit entre les influences blanches et africaines-américaines. Le Sun Studio sent bien qu'une synthèse est possible et organise des auditions.

En 1954 Elvis Presley a 19 ans. Il a le trac. Il a appris à jouer de la guitare, réinterprétant diverses ballades sans avoir les moyens d'utiliser un piano. Un auditeur de Sun Studio forme un groupe avec Elvis, un autre guitariste et un bassiste pour tenter une session d'enregistrements, en juillet. 

Cela ne donne rien. Tard dans la nuit, le patron s'absente et les trois garçons se défoulent. La scène est historique : What are you doing ?, dit l'auditeur à son retour. We don't know, répondent les trois gamins. C'est l'acte de naissance du rock and roll, dans lequel une gestuelle sautillante génère la nouvelle façon de chanter que Memphis attendait.

Elvis a encore la guitare de son adolescence, qui ne suffit évidemment pas pour ses nouveaux engagements. En novembre il apporte cet instrument à un marchand local, qui accepte de la prendre pour $ 8, la met immédiatement à la poubelle et vend au jeune musicien pour $ 175 une guitare C.F. Martin D-18 de 1942.

Pendant deux ans la Martin est l'instrument de travail quotidien d'Elvis Presley, qu'il utilise jusqu'à l'usure pour des enregistrements et sur scène, attestés par d'innombrables photos. Elle est la plus ancienne guitare survivante du King. Elle a été vendue pour $ 1,32M incluant premium par Gotta Have Rock and Roll le 1er août 2020. Un article a été préparé après la vente par Barnebys.