4 août 2020

La Loterie du Baseball

L'ère des cartons ternes prend fin pour Topps en 1993 quand cet éditeur ajoute une couche réfléchissante au recto de ses trading cards. Une carte spécifique est désormais fournie en plusieurs variantes. De petites séries sont sérialisées. La bande de couleur autour de l'image permet une visualisation immédiate du tirage spécifique de la variante. Bowman et Refractor sont des marques déposées par Topps.

Les cartes ont été réparties au hasard par l'éditeur dans les emballages d'origine. Leur découverte est un jeu qui s'apparente à la loterie. Dans des évènements annoncés à l'avance par des sociétés spécialisées, un client ouvre une vieille boîte encore scellée. Quand l'un d'eux met la main sur un saint-graal, la vidéo de l'évènement est une bonne opération de marketing pour l'opérateur.

Les cartes les plus recherchées sont celles des rookies. Les plus prometteurs ont toute la gamme des variantes, dont le Red Refractor en cinq exemplaires. On trouve en haut de cette hiérarchie la 2009 Bowman Chrome Draft Prospect de Mike Trout, qui sera le meilleur joueur de baseball de sa génération.

Le 22 mai 2020, Goldin a vendu pour $ 920K incluant premium la Red Refractor 5/5 2009 de Mike Trout, gradée Gem Mint 9.5 par BGS avec une signature autographe gradée 10 par Beckett.

Peut mieux faire !

Le Red Refractor, malgré son édition limitée, n'est pas le haut de gamme. Voici le Superfractor. La photo du joueur est revêtue d'un cloisonnement réfléchissant qui apporte un scintillement. Plusieurs variantes de la même carte peuvent coexister mais chaque pièce est unique dans sa variante, et sérialisée 1/1.

Dans une vente en ligne qui se termine le 22 août, Goldin vend au lot 1 un Superfractor 1/1 de la rookie card de Mike Trout. Elle est gradée Mint 9 par BGS avec une signature autographe gradée 10 par Beckett. L'enchère de départ était $ 1M.