17 août 2020

Les Pistolets de Bolivar

VENTE PASSEE

Le 17 novembre 2004, Christie's a vendu au lot 60 une paire de pistolets à silex pour $ 1,7M incluant premium sur une estimation basse de $ 600K. Ce coffret est un intéressant témoin à la fois du tout début et de la phase finale de la carrière d'El Libertador, Simon Bolivar.

Ces armes sont décorées sans être des pièces de présentation. Elles portent la marque de Boutet et de la Manufacture de Versailles ainsi qu'une inscription d'un contrôleur qui a travaillé pour Boutet de 1804 à 1806. Le couvercle du coffret porte une plaque en argent marquant le don par Manuela Saenz à Richard Illingworth à Bogota le 1er juin 1830 de "esta caja de pistolas por haver sido esta del uso del Libertador".

Bolivar arrive à Paris en 1804. Originaire de la grande bourgeoisie de Caracas, le jeune veuf âgé de 21 ans veut se changer les idées et trouver sa place dans la société. Des armes à feu seront utiles en cas de duel. Il admire l'ascension fulgurante de Napoléon Bonaparte. Face à la décadence politique de l'Espagne, seule l'indépendance permettra à l'Amérique du Sud d'échapper à une domination française ou anglaise.

Les succès militaires de Bolivar ont été exceptionnels mais sa Grande-Colombie est trop disparate et il est malade. Sa démission, offerte le 20 janvier 1830, est acceptée le 4 mai. Il quitte Bogota le 8 mai. Sa maîtresse et très active collaboratrice Manuela dispose de ses affaires sur ses instructions. Richard était l'assistant qui gérait ses dettes.

Il apparaît de la plus haute probabilité que cette paire de pistolets a été achetée neuve par Bolivar à Paris entre 1804 et 1806. Les armes connues pour avoir appartenu à Bolivar sont très rares, et la correspondance des dates n'est pas un hasard. Boutet avait un local à Paris à proximité de l'hôtel où résidait Bolivar.

La volonté finale de Bolivar d'honorer ses plus fidèles collaborateurs est attestée par un autre exemple. La paire de pistolets montés en argent, également par Boutet, qu'il avait reçue en cadeau de Lafayette en 1825, a été donnée par lui à un ami qui l'aidait financièrement. Cette paire a été vendue pour $ 1,8M incluant premium par Christie's le 13 avril 2016.