3 sept. 2020

Le Fang Hu des Royaumes Combattants

Vers 400 BCE les Zhou sont contraints de reconnaître l'indépendance totale de trois royaumes autour du Henan. Leur décadence inexorable ouvre la période des Royaumes Combattants qui mettra jusqu'à sept états majeurs en compétition. Les Qin sortent vainqueurs en 221 BCE et fondent l'empire chinois.

L'appellation Royaumes Combattants évoque à tort une anarchie. Cette période ouvre en fait la Chine à de nouveaux modes de vie, avec le développement du confucianisme et du taoïsme. Les rites sacrificiels ou funéraires traditionnels persistent tout en prenant en compte l'observation de la nature et la médecine. Les taotie, qui exprimaient le mystère des esprits, disparaissent des récipients de bronze.

L'évolution technologique du bronze devient pluridisciplinaire. Dans des pièces très épaisses, de profondes rainures sont remplies avec des matières précieuses qui apportent les couleurs : or, argent, cuivre, malachite, turquoise. Des anses et des éléments zoomorphes en bronze sont ajoutés.

Le hu, de forme balustre, est le récipient le plus courant à cette époque pour l'utilisation rituelle du vin. Le 23 septembre à New York, Sotheby's vend un fang hu couvert de 35 cm de haut, lot 578 estimé $ 2,5M. Fang signifie que la bouteille a une section carrée. Il est richement décoré d'or, d'argent et de verre.

L'or a été incrusté par martelage d'une feuille sur des bosses protubérantes régulièrement espacées ajoutées après le moulage. Le verre a été ajusté par groupes de neuf ou six perles dans des réserves creuses en forme de diamant ou demi-diamant entre les bosses d'or. Des volutes en argent décorent la surface de patine brun foncé incrustée de malachite verte. Le couvercle légèrement bombé est surmonté de quatre animaux en ronde bosse.

L'utilisation du verre, récemment introduit en Chine, est d'une très grande rareté. Le seul autre exemple de même époque de récipient de bronze incrusté de verre est une paire de hu découverte vers 1930, connue par des photographies de l'époque. 

Chaque perle de verre a la forme d'un oeil, dans une polychromie concentrique. Ce design, qui avait peut-être une signification magique, a été produit pendant une période très courte. Des exemples ont été trouvés dans la tombe du marquis Yi de la principauté de Zeng dans le Hubei, datée 433 BCE.

La vente du fang hu, qui n'avait pas été vu depuis 1938, permet une véritable redécouverte par les experts de l'opulence atteinte à l'époque des Royaumes Combattants par les bronzes rituels de forme classique.