8 sept. 2020

L'Enveloppe de Bordeaux

VENTE PASSEE

En 1847 l'Ile Maurice est le septième territoire à émettre des timbres postes pré-payés. Deux dénominations sont préparées. La première impression est réalisée avec une unique plaque de cuivre sur laquelle une seule figurine de chaque valeur a été gravée. Les encres sont différentes, orange pour le penny et bleu foncé pour le 2 pence et chaque exemplaire est imprimé individuellement. La plaque a été vendue pour € 1,23M incluant premium par David Feldman le 1er décembre 2016.

L'émission de 500 timbres de chaque valeur est prête juste à temps pour affranchir les enveloppes pour une invitation à un bal costumé au Government House. Le tarif postal est 1 penny pour une distribution à Port Louis et 2 pence pour le reste de l'île.

Les timbres portent sur le bord gauche l'inscription POST OFFICE, qui correspond aux marques précédemment utilisées par cette poste, et aussi aux premiers timbres Américains édités la même année. Cette première édition est unique. Quelques mois plus tard, de nouvelles plaques sont préparées pour une impression multiple. Les deux éditions se différencient par le texte, qui devient POST PAID.

La version POST OFFICE des timbres de l'île Maurice est extrêmement rare. Quatre lots ont été vendus par David Feldman le 3 novembre 1993 : deux timbres neufs et deux enveloppes. 

Le seul exemplaire neuf connu du 1 penny a été vendu CHF 1,4M hors frais. Un des quatre exemplaires neufs du 2 pence a été vendu pour CHF 1,5M hors frais. Une des quatre enveloppes survivantes ayant servi pour l'invitation au bal a été vendue pour CHF 1,4M hors frais.

Une enveloppe envoyée de Port Louis à un marchand de vin à Bordeaux a été affranchie au tarif international et inclut un exemplaire de chaque dénomination. Découverte en 1902 par un écolier qui consultait les archives du destinataire, elle est conservée avec sa lettre. Elle a été vendue pour CHF 5M hors frais, CHF 6,1M incluant premium.

Les images sont partagées par Wikimedia.




Bordeaux Cover