30 sept. 2020

Paysage du Corps

Pour compenser la désillusion de Sanyu après l'annulation d'une exposition solo à Taipei qui aurait pu assurer sa notoriété internationale, Natacha et Etienne Lévy organisent une exposition privée dans leur résidence à Paris du 17 au 21 décembre 1965.

La carte d'invitation est illustrée du Nu le plus novateur de l'artiste. La femme nue est couchée, les jambes au premier plan. La jambe droite est levée, occupant toute la hauteur de l'image comme un pic rocheux dans un paysage traditionnel chinois. Les seins et la tête constituent un horizon de collines. Cette métaphore est perçue plus nettement quand on considère le déhanchement de la jambe levée et l'éloignement apparent de la tête.

Annotée d'un commentaire autographe nostalgique daté avril 1965, cette huile sur isorel 123 x 135 cm a été considérée comme son ultime chef d'oeuvre. Elle a été vendue pour HK$ 198M incluant premium par Sotheby's le 5 octobre 2019.

La famille Lévy a conservé des photos de cet évènement. Leur ami Sanyu apparaît sur une photo devant un autre nu de la même femme, peint dans le même style minimaliste et à la même échelle, avec une peau quasiment monochrome dans d'épais contours noirs sur un fond vide.

Dans cette image, la jambe gauche est levée et le pied gauche est posé en fleuron sur le genou droit. Le contour des jambes et des fesses forment désormais un carré, dans un ultime raffinement chinois qui évoque le yin et le yang. Les seins et la tête apparaissent maintenant au travers d'une ouverture triangulaire entre les jambes. Cette oeuvre non datée est très certainement un prolongement de la version d'avril 1965.

Cette huile sur isorel 125 x 95 cm sera vendue par Sotheby's à Hong Kong le 5 octobre 2020, lot 1016.