8 oct. 2020

Groupe en Schiste du Gandhara

VENTE PASSEE

Au 2ème siècle BCE le Gandhara, dont la capitale était Peshawar, était l'extrémité orientale du monde hellénistique. Dans cette région les cultures grecque et bouddhiste se sont mêlées.

Autour du 1er siècle CE, le Bouddhisme définit les 32 caractéristiques de la représentation figurative de Bouddha pour donner aux fidèles des repères visuels facilitant l'interprétation. Les sculpteurs du Gandhara délaissent progressivement les figures grecques pour illustrer dans le schiste les scènes de la vie de Bouddha. Un Bouddha ascétique de l'épisode du jeûne a été vendu pour $ 4,45M incluant premium par Christie's le 22 mars 2011.

Une stèle en schiste gris 62 x 59 cm a fait surface en 1973. Cinq déités sont abritées sous un luxuriant arbre de Bouddha, avec des échelles variant selon leur importance dans le canon bouddhique. Le personnage central est le Bouddha Shakyamuni de la période de la prédication, assis sur des pétales de lotus. Il est flanqué par les bodhisattvas Avalokiteshvara et Maitreya. Avalokiteshvara est reconnaissable à la minuscule figure de Bouddha lovée dans sa couronne. Derrière eux, deux petits adorants sont respectivement Brahma et Indra.

Tous ces personnages ont été ciselés en relief dans la stèle. La très habile composition donne la parfaite illusion d'une sculpture en ronde bosse. Dans le style grec, les visages sont réalistes et les attitudes sont souples.

Cette stèle porte une inscription. Elle est datée du 5ème jour du mois de Phalguna de l'an 5 d'une période qui n'a pas été identifiée, entre la fin du 1er siècle et le 5ème siècle CE. Le donateur, nommé Buddhananda, a été instruit dans les trois paniers (pitakas), couvrant à cette époque l'ensemble des textes sacrés, et il dédie l'oeuvre à ses parents.

La sculpture est en excellent état, à part le fait que trois des quatre avant-bras porteurs d'offrandes des bodhisattvas sont manquants. Elle a été vendue pour $ 6,6M incluant premium par Christie's le 23 septembre 2020, lot 609.