25 oct. 2020

Mieux que Cézanne

La phase finale de la vie de Vincent van Gogh se passe à Auvers-sur-Oise, à partir du 20 mai 1890, sur une initiative de Theo qui juge profitable son rapprochement avec le Dr Gachet, qui connaissait Cézanne. 

Vincent est euphorique, jusqu'au retour de ses troubles psychiatriques fin juillet. Sa créativité est à son sommet. Bénéficiant de toutes ses recherches d'Arles et Saint-Rémy, il accomplit son rêve fou d'être le meilleur peintre du monde. Il sait qu'il ne parviendra jamais à arrêter le temps, et peint en moyenne une oeuvre par jour. Il va trop vite et ne peut plus décrire toutes ses créations dans ses lettres à Theo.

Gachet possédait deux bouquets peints par Cézanne en 1873. L'un d'eux est posé sur une table ronde dans une vision légèrement plongeante, un témoignage ancien de la passion de Cézanne pour la réinterprétation des perspectives. Une toile de fond jouxte les contours de la table.

Vincent peint à une date indéterminée une huile sur toile inspirée par ce bouquet. Il remplace le vase de Delft par un verre transparent et brillant. Les fleurs prennent les couleurs vives de ses expériences avec Gauguin à la Maison Jaune. Le fond concave, qui occupe toute la largeur de l'image, est irisé comme un reflet du bouquet et du ciel bleu.

Cette huile sur toile 41 x 33 cm a été vendue pour $ 4,6M incluant premium par Sotheby's le 10 mai 2000 et est estimée $ 14M à vendre par Sotheby's à New York le 28 octobre, lot 127. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.