12 oct. 2020

Une Utopie Décrépite

Après la guerre, il fallait reconstruire. Le Corbusier propose un nouveau concept à vocation sociale, l'Unité d'Habitation, plus connue sous le nom de Cité Radieuse. Le premier exemple, la Maison du Fada à Marseille, connait la célébrité.

Sur le même principe de barres d'immeubles abritant plus de 300 appartements, Le Corbusier construit à partir de 1959 en pleine forêt l'Unité d'Habitation de Briey, pour proposer une solution de logement à l'afflux des ouvriers en Lorraine. La récession du bassin minier et divers défauts de construction entraînent l'évacuation finale du bâtiment en 1983.

Le Corbusier est le symbole du modernisme social. Ses façades à la géométrie trop stricte évoquent les compositions de Mondrian. En 1991 l'Unité de Briey n'est plus qu'une oeuvre d'art abandonnée de 110 mètres de long, 56 mètres de haut et 19 mètres de large. Peter Doig visite le site avec un des groupes chargés de proposer une restauration et prend quelques photos au travers des arbres.

Pour le jeune artiste, l'Unité de Briey est une mémoire qui reconstitue un passé révolu. Le thème mêle l'art, le modernisme, la reconquête du site par la nature. Il commence sa série de neuf peintures de grand format intitulée Concrete Cabins. Au travers des arbres sombres, la barre n'a pas de perspective, dans une vision d'ensemble dynamique à la manière de Cézanne. Le mélange de techniques picturales est influencé par Richter.

Un des neuf opus montre une vue différente. A 300 mètres de la structure principale, le bâtiment de la chaufferie avait anticipé la désuétude de l'Unité. On ne se chauffe plus au charbon. La façade à deux niveaux est décrépite et les fenêtres sont béantes. Les cheminées ressemblent à deux cornes au-dessus de cette maison hagarde encore plus sinistre ou pitoyable dans la lumière vive. 

Cabin Boiler House, huile sur toile 200 x 275 cm peinte en 1993, sera vendue par Christie's à New York le 22 octobre, lot 110.

La barre et la chaufferie ont été inscrites à l'inventaire des monuments historiques avec le label Patrimoine du XXème siècle, respectivement en 1993 et 2007.