19 nov. 2020

Aureus Eid Mar de Brutus

VENTE PASSEE

Pendant les guerres civiles ou étrangères, les généraux ont besoin de beaucoup d'argent pour payer les soldats. Jules César utilise les butins de la Guerre des Gaules et les réserves du Trésor public. Ses deniers sont les premières monnaies de la république romaine à l'effigie d'une personne vivante. Cette pratique était courante dans le monde grec, où plusieurs généraux romains l'avaient appliquée à leur profit.

César se fait nommer dictator perpetuo. Soupçonné de liberticide, il est assassiné moins de deux mois plus tard, aux Ides de Mars 44 BCE, par un groupe mené par Brutus et Cassius. Dans une première phase, les tyrannicides sont approuvés par le Sénat. En mission officielle en Macédoine et en Thrace, Brutus émet des monnaies à son effigie. L'abréviation IMP (imperator) à côté de son nom signifie seulement "général".

Octavien (qui sera plus tard Auguste) et Antoine revendiquent séparément la succession de César. Ils se réconcilient en 43 après une courte guerre et obtiennent la condamnation in absentia des tyrannicides. La guerre civile se porte alors contre Brutus et Cassius qui se considèrent comme les ultimes défenseurs de la liberté.

Au début de 42, Brutus et Cassius veulent rentrer à Rome avec leurs armées. Ils préparent leurs monnaies avec les butins ramassés par Cassius en Asie Mineure. La monnaie de Brutus devient révolutionnaire. Le recto porte l'effigie avec un dessin légèrement amélioré. Le verso revendique l'assassinat de César par l'inscription EID MAR (pour Eidibus Martiis) en grosses lettres sous trois figures symboliques : le bonnet de la liberté entre les poignards des deux chefs tyrannicides.

EID MAR a été frappé en or et en argent avec les mêmes matrices. Ces monnaies ont été rappelées et fondues par Octavien et Antoine après les défaites et la mort de Brutus et Cassius en octobre 42 et sont très rares. Un denier d'argent a été vendu pour $ 550K incluant premium par Heritage en septembre 2011 et un autre pour $ 520K incluant premium par Goldberg en juin 2014.

Trois aureus EID MAR ont survécu, dont un très mal centré et percé. Le meilleur des trois, très bien centré et dans un état presque neuf, a été vendu pour £ 2,7M hors frais par Roma Numismatics le 29 octobre 2020, lot 463.