23 nov. 2020

La Nuit où la Musique est Morte

Pour les jeunes, les chansons des Beatles expriment l'espoir d'une vie meilleure, avec plus de paix et de fraternité. Mark David Chapman, dont la vie est misérable, est désabusé par les informations des médias sur l'embourgeoisement de John Lennon, qui serait selon lui assimilable à une impardonnable trahison. Il se rend à New York pour assassiner Lennon.

Le crime a lieu le 8 décembre 1980 à 22 h 50 quand Lennon rentre avec Yoko Ono au Dakota Building où ils résident. Chapman, qui les avait attendus dans l'ombre du porche, tire cinq balles dans le dos de Lennon. L'assassin est désarmé par le portier mais conserve ostensiblement un exemplaire de l'Attrape-Coeur de J.D. Salinger qui raconte l'inexorable dérive d'un adolescent marginalisé.

Un peu plus tard dans la nuit, un album dédicacé par Lennon est trouvé dans un des bacs à fleurs du porche et porté à la police. Il porte les empreintes digitales de Chapman, comme s'il avait voulu apporter une preuve de sa préméditation. Cinq heures plus tôt au même endroit, un fan avait photographié Lennon signant cet album pour son futur assassin.

L'album est rendu après le procès de Chapman à son découvreur qui le cache sous son lit pendant 18 ans avant de le vendre par l'intermédiaire du courtier spécialisé Moments in Time Inc. Il sera vendu par Goldin au lot 9 dans une vente en ligne qui se clôt le 12 décembre.

Chapman est encore en prison quarante ans après les faits. Souffrant du complexe d'Erostrate, il n'avait pas voulu plaider la folie.