13 nov. 2020

Le 150ème Anniversaire de Patek Philippe

Pour son 150ème anniversaire en 1989, Patek Philippe confirme superbement qu'il est le leader des montres à complications. La grosse montre Calibre 89 est prête à temps, avec pas moins de 33 complications. Quatre exemplaires sont fabriqués. L'un d'eux a été vendu pour CHF 5,1M incluant premium par Antiquorum le 14 novembre 2009.

Les montres bracelets connaissent aussi une nouvelle avancée avec l'introduction au catalogue de la référence 3974. Elle est la première montre bracelet à associer la répétition des minutes avec le remontage automatique. Cette merveille de miniaturisation, qui offre également le calendrier perpétuel et les phases de la lune, intègre 467 composants dans un diamètre de 28mm et une hauteur de 6,8 mm. Le boîtier est inspiré de la 2499, modifié pour optimiser le son du carillon.

Les mouvements ont certainement fait l'objet d'un seul lot de production, mais l'assemblage a été réalisé jusqu'en 2002. Une 3974 dont le cadran laqué noir est unique en son genre pour cette référence a été vendue pour CHF 1,18M incluant premium par Phillips le 15 mai 2016. Cinq exemplaires sont connus en or blanc. L'un d'eux a été vendu pour HK$ 5,4M incluant premium par Sotheby's le 7 avril 2013.

Au-delà de 2000, les dernières 3974 ont peut-être été assemblées pour une ultime utilisation des composants restants en stock. Un cas de ce genre est connu : les deux dernières 2499 assemblées en 1987 à la demande de Philippe Stern. L'une d'elles a été vendue pour CHF 3,45M incluant premium par Christie's le 12 novembre 2012.

Le 12 décembre à New York, Phillips vend une 3974 en or blanc assemblée et vendue en 2001, lot 10 estimé $ 600K.