15 nov. 2020

Les Sables Ocres de Yungang

Zao Wou-Ki est dévasté par la mort de son épouse May en 1972, à l'âge de 41 ans. Pour reconstruire sa vie, il fait de fréquents voyages en Chine et utilise de très grands formats pour simuler un espace infini. Il épouse en 1977 sa troisième femme, Françoise.

Il visite à l'automne 1981 les grottes de Yungang, le gigantesque sanctuaire bouddhique créé par les Wei il y a 1550 ans. De retour dans son atelier, il peint le triptyque 15.1.82. 

L'image est structurée en deux registres principaux pour une vision ascendante. Le premier plan est obscur, ouvrant une fenêtre sur une atmosphère impressionniste composée d'ocre jaune mêlé de lilas, qui est une référence directe aux sables de Yungang. Le bord bas de l'image est frangé de flammèches claires qui sont une expression de joie et de vitalité.

15.1.82, huile sur toile 195 x 390 cm hors tout, a été vendu pour HK$ 85M incluant premium par Sotheby's le 5 octobre 2013, lot 11, et est estimé HK$ 70M à vendre par Christie's à Hong Kong le 2 décembre, lot 143.

Le triptyque Juin-Octobre 1985, 2,80 x 10 m hors tout, offre une contemplation comparable, avec des contrastes similaires. La partie sombre remonte sur les bords extrêmes, donnant l'illusion d'une scène de théâtre. Cette huile sur toile monumentale a été vendue pour HK$ 510M incluant premium par Sotheby's le 30 septembre 2018.