11 nov. 2020

Une Autre Daytona pour Paul Newman

Paul Newman est passionné par le contrôle du temps, chronométrant tout et n'importe quoi. En 1968 sa femme l'acrice Joanne Woodward lui fait un cadeau parfaitement adapté à son besoin : une Rolex Cosmograph Daytona référence 6239. La précision est hors pair et la robustesse est parfaite.

Pour leurs 25 ans de mariage en 1983, Joanne renouvelle la Daytona. Elle offre à Paul une Cosmograph 6263, assemblée vers 1981, également en acier inoxydable. Le succès est similaire : Paul la portera presque tous les jours jusqu'à sa mort en 2008.

La 6263 est une Oyster dont le chronomètre est actionné par un poussoir vissé, pour éviter un démarrage involontaire sous l'eau. Toujours prêt pour l'action, Paul aimait garder ce poussoir en position dévissée.

Sinon l'utilisation est similaire avec les mêmes sous-cadrans. Sa 6239 a un cadran off-white avec des sous-cadrans noirs. Sa 6263 a des sous-cadrans blancs et un fond noir. Sa variante est nommée Big Red pour décrire l'inscription en grandes lettres du mot Daytona et les grands bâtons marqueurs des heures.

A quinze ans d'intervalle, Joanne a fait inscrire au dos des montres un mot gentil pour inciter Paul à la prudence sur les pistes : Drive Carefully Me sur la première, Drive slowly / Joanne sur la seconde.

Quand la 6239 est devenue un doublon, Paul l'a donnée à l'ami de sa fille Nell. La montre a refait surface trente ans plus tard et a été vendue par Phillips le 26 octobre 2017 pour $ 17,8M incluant premium sur une estimation de $ 1M à 2M. Entre temps les amateurs de Rolex avaient donné aux modèles Daytona le sobriquet Paul Newman.

Sa fille Clea avait conservé la 6263. Cette montre est estimée au-delà de $ 1M à vendre par Phillips à New York le 12 décembre, lot 38.