10 nov. 2020

Une Bonne Bande de Copains

Dans la suite du mouvement Black Power, il apparaît clairement que la communauté afro-américaine est mal représentée dans l'art graphique. Barkley L. Hendricks réalise les portraits de ses amis en grandeur nature dans toute la variété de leur habillement et de leurs attitudes.

Ces jeunes gens aiment la musique pop, le jazz et la danse. Ils sont fiers et décomplexés. La grandeur nature, le style photoréaliste, les couleurs vives donnent au spectateur de la série l'illusion de vivre avec le groupe.

Ils sont heureux. Un tube de 1974 est une chanson d'Al Green intitulée Sha la la (Make me happy). Le 17 novembre à New York, Sotheby's vend Jackie Sha-la-la, huile et acrylique sur toile 127 x 152 cm peinte par Hendricks en 1975, lot 108 estimé $ 2M.

La jeune femme est lovée dans un coin du canapé. La tête est droite et la bouche est autoritaire, mais la main levée pour brandir une canette est une invitation à la communication. Elle porte une robe imprimée avec des motifs floraux. L'ombre du chapeau à large bord couvre les yeux mais l'assurance du regard ne fait pas de doute.

Voici trois oeuvres de la même période vendues par Sotheby's. Les résultats incluent le premium.

Un groupe de deux hommes intitulé Yocks peint en 1975 a été vendu pour $ 3,74M le 16 mai 2019 sur une estimation basse de $ 900K. Brenda P, portrait d'une jeune femme debout peint en 1974, a été vendu pour $ 2,17M le 16 mai 2018 sur une estimation basse de $ 700K. North Philly Niggah, peint en 1975, a été vendu pour $ 1,93M le 14 novembre 2018 sur une estimation basse de $ 1,2M.

Ces résultats malheureusement posthumes marquent l'appréciation récente au sommet du marché de l'art des portraits peints par Barkley Hendricks, avec sa spécialisation communautaire, son réalisme et sa psychologie convaincante.