12 déc. 2020

La Médaille d'Or de Mark Wells

VENTE PASSEE

En 1980 les Jeux Olympiques d'hiver et d'été ont lieu respectivement à Lake Placid NY et à Moscou, en pleine guerre froide. Une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis boycottent les jeux d'été pour protester contre l'invasion de l'Afghanistan par les Soviétiques.

C'est aussi la fin d'une époque. Le dogme de l'amateurisme, requis depuis l'origine par la Charte Olympique, sera abrogé en 1981.

Dans ces conditions, le hockey sur glace prend une valeur hautement symbolique à Lake Placid. L'équipe Soviétique est soutenue par son gouvernement. L'équipe Américaine est composée de jeunes joueurs qui ont très peu d'expérience à ce niveau.

Le match entre les deux équipes n'est pas le match final mais il suscite les passions. Les Américains gagnent sur le score de 4-3. Cet évènement est aussitôt nommé le Miracle on Ice. Deux jours plus tard, les Américains gagnent le tournoi en battant les Finlandais. Chacun des vingt joueurs reçoit une médaille d'or inscrite à son nom.

Le capitaine, Mike Eruzione, qui a marqué le but de la victoire contre les Soviétiques, a vendu aux enchères en 2013 tous ses souvenirs, sauf sa médaille d'or. D'autres s'en sont séparés.

Mark Wells a vendu sa médaille en vente privée pour un montant annoncé de $ 40K. Elle fut peu après la première des vingt à être offerte aux enchères. Elle a été vendue pour $ 310K incluant premium par Heritage le 5 novembre 2010, lot 81421.

Mark Pavelich avait marqué deux des quatre assists du match contre les Soviétiques, y compris la passe décisive à Mike Eruzione. Il est le premier à consigner sa propre médaille aux enchères. Elle a été vendue pour $ 263K incluant premium par Heritage le 16 mai 2014, lot 82422.