13 déc. 2020

Le Frappeur des Red Sox

Embauché en 1914 par les Boston Red Sox, Babe Ruth devient le meilleur lanceur gaucher de la MLB. Il se lasse vite de cette position qui n'est ni assez active ni assez visible. Il frappe encore peu pour son club et les battes utilisées par lui dans cette période sont très rares.

En 1917, les clubs ne peuvent plus maintenir leurs équipes au complet à cause de la conscription. Ruth saisit cette opportunité pour devenir frappeur. Il est doué : dès 1919 il bat avec 29 home runs le record de la MLB pour le nombre de home runs marqués en une seule saison. La transition en 1920 de la Dead Ball à la Live Ball accroit encore sa domination.

En 1915 le pitcher n'avait marqué que quatre home runs. Une batte Spalding utilisée par lui pendant cette saison est la plus ancienne batte connue liée à Ruth. Elle mesure 35,25 inches et pèse 37,5 ounces. Gradée GU 9 par PSA/DNA, elle est passée à Heritage le 10 décembre 2017. Des battes plus lourdes seront plus efficaces. Ruth acquiert en 1916 une Louisville Slugger pesant 44 ounces.

Le 16 décembre à New York, Christie's et Hunt vendent un Louisville Slugger de la période 1916-1918, lot 15 estimé $ 500K. Elle mesure 35,75 inches et pèse 43,6 ounces. Elle est inscrite RUTH sur le canon et sa provenance est impeccable : l'ancien champion l'avait lui-même craquée dans une démonstration en 1944. Elle a été réparée professionnellement et est gradée GU 9.5 par PSA/DNA.

Cette période expérimentale prend fin en 1918 quand Hillerich et Bradsby proposent au champion de faire son choix dans leur gamme de Louisville Sluggers. Identifiée comme le modèle R2, la batte qui convient à Babe Ruth est standardisée entre 36 et 39 ounces. Gradé A 10 par PSA/DNA, le prototype confié à Ruth a été vendu pour $ 540K incluant premium par Heritage le 2 octobre 2009.