9 janv. 2021

Deux Etudes de Tête par van Dyck

VENTE PASSEE

Né à Anvers, Antoon van Dyck est un artiste précoce. Agé d'à peine dix ans, il étudie la peinture avec van Balen. Dès 1615 il ouvre un atelier avec un autre garçon, Jan, le fils de Jan Brueghel l'Ancien. En 1618 il est admis comme artiste indépendant à la guilde de Saint-Luc.

Pendant cette décennie, l'art à Anvers est dominé par le très prospère atelier de Rubens, qui forme des élèves et fait travailler de nombreux assistants. Van Dyck y apprend le nouveau style, l'art baroque. Autour de 1618 Rubens le considère comme son meilleur collaborateur.

De 1618 à 1620, van Dyck produit beaucoup. Au côté de scènes religieuses baroques, il prépare son avenir en réalisant des portraits expressifs.

Le 28 janvier 2010, Sotheby's a vendu au lot 176 pour $ 7,3M incluant premium une double tête, huile sur toile 45 x 67 cm. 

Cette étude montre dans deux angles différents le buste d'un homme avec une très dense barbe noire, le torse nu. Le double portrait a certainement été peint simultanément. Celui de gauche exprime l'introspection et celui de droite la violence. Ces études ont été utilisées par l'artiste dans deux scènes bibliques et deux scènes profanes.

Le terminus post quem de cette peinture pourrait être 1618 du fait de sa grande qualité picturale. Le terminus ante quem est le court séjour de l'artiste en 1620 à Londres, où il observe l'utilisation raffinée des couleurs par Titien.