25 janv. 2021

Epée d'Honneur du Général Grant

VENTE PASSEE

Le Président Lincoln avait bien compris que la frontière entre le Kentucky et le Tennessee serait une des clés de la Guerre Civile. La neutralité du Kentucky ne tient pas longtemps : dès le 5 septembre 1861, un officier Confédéré tente une invasion.

Le brigadier général Ulysses S. Grant réagit le 6 septembre. Comme Lincoln, il a des racines dans le Kentucky. Il atteint Paducah avant les Sudistes, préservant le contrôle par l'Union du Mobile and Ohio Railroad et du trafic fluvial de la rivière Tennessee. Le 7 septembre, l'Assemblée Générale du Kentucky vote le maintien de cet Etat dans l'Union.

Grant multiplie les victoires et les promotions militaires. Le grade suprême, General in Chief of the Armies of the United States, lui est attribué par le Congrès le 2 mars 1864. Le mois suivant, ses amis du Kentucky reconnaissent cette exceptionnelle distinction en lui offrant une épée.

Réalisée par Henry Folsom, orfèvre et joaillier à St. Louis, cette arme somptueuse est centrée du monogramme en 36 diamants des initiales USG du général. La poignée en argent massif est une Victoire ailée tenant l'aigle Américain au-dessus de sa tête. La lame de 84 cm de long est incrustée de scènes de batailles.

L'épée a été conservée pendant cent ans par Grant et sa famille avec son fourreau et son étui d'origine monté en ivoire. Cet ensemble a été vendu en 1989 par Butterfield and Butterfield pour $ 330K (probablement incluant premium), un très haut prix pour l'époque, et pour $ 1,67M incluant premium par Heritage le 25 juin 2007, lot 72184.