20 janv. 2021

Fleurs, Oiseaux et Paysages par Bada Shanren

VENTES PASSEES

Zhu Da était un lointain descendant de l'empereur Ming Hongwu. La prise de pouvoir par les Qing est une catastrophe pour sa famille. Pour se protéger, il devient moine et exhibe sa folie frénétique, pas forcément simulée.

Le temps passe. Zhu peut enfin quitter l'habit monastique et se consacrer à la peinture et à la calligraphie. En 1684 CE, âgé de 59 ans, il prend comme nom d'artiste Bada Shanren, qui se traduit par l'homme des huit grandes montagnes. Cela ne signifie rien, mais ces caractères évoquent avec une écriture stylisée les mots rire et pleur.

L'art de cet irréductible rebelle est sans précédent par ses thèmes et son style. Il dessine la nature par des petits détails insignifiants. Son dessin inclut systématiquement des contrastes d'encre et parfois même du flou. Sa remarquable liberté d'exécution influencera l'art moderne chinois.

Bada Shanren assemble souvent ses oeuvres dans des albums dont au moins une image est datée.

Un album de dix feuilles 24 x 38 cm fait en 1684 a été vendu pour HK$ 77M incluant premium par China Guardian le 13 mai 2016, lot 500. Neuf feuilles offrent une surface égale pour la calligraphie et l'image, la dixième est entièrement calligraphiée. La similitude de composition pour des sujets différents, par exemple l'oiseau et le poisson, montre l'importance apportée par l'artiste aux formes élémentaires dans cette phase de redémarrage.

Un album de dix-sept feuilles 30 x 22 cm fait en 1698 réunissant fleurs, oiseaux et paysages a été vendu pour HK$ 34M incluant premium par Christie's le 2 décembre 2008, lot 1938, et pour RMB 71M incluant premium par China Guardian le 1er décembre 2020, lot 290 illustré en troisième position dans le communiqué de presse d'après vente.

Un album de douze feuilles 29 x 20 cm fait en 1703 réunissant fleurs, oiseaux, poissons et fruits a été vendu pour $ 3,13M incluant premium par Sotheby's le 16 mars 2017, lot 844.