1 janv. 2021

L'Aigle Gobrecht

La monnaie d'or, limitée après 1804 aux demi-aigles et quarts d'aigles, connaît de nouveaux développements à partir de 1834, avec une dévaluation de l'argent de 15:1 à 16:1 par rapport à l'or puis un nouvel alliage.  L'aigle n'est pas redémarré avant 1838 : le gouvernement reste prudent sur cette dénomination pour limiter sa fonte par les spéculateurs.

L'aigle est complètement redessiné en 1838 par Gobrecht, qui avait précédemment créé le nouveau dollar d'argent. L'image de la Liberté, désaxée par rapport à la date, semble penchée vers l'avant. Cette première variété est rare, avec seulement 7200 pièces produites en 1838 et 25801 en 1839. Dès la fin de 1839, la figure est redressée et légèrement modifiée. La nouvelle Liberté retrouve sa fierté mais est moins jolie.

Depuis 1820, l'usine maintient son savoir-faire de polissage proof des pièces d'or, avec des quantités extrêmement faibles. Pour l'aigle, les premières proofs, en 1834 et 1835, sont les quatre pièces du voyage de Roberts dans le design interrompu en 1804.

Les proof eagles dans le premier dessin de Gobrecht sont extrêmement rares. Trois 1838 et trois 1839 ont survécu, dont une de chaque année dans la collection du Smithsonian.

Un proof eagle de 1838 gradé PR65 Cameo par PCGS sera vendu par Heritage à Dallas le 21 janvier, lot 4109. Un proof eagle de 1839 du type de 1838 gradé PR67 Ultra Cameo par NGC a été vendu pour $ 1,6M incluant premium par Heritage en janvier 2007.