13 janv. 2021

Le Tapis Béhague

VENTE PASSEE

Un tapis Kirman est sorti de l'anonymat le 15 avril 2010 dans une vente de Christie's à Londres. Il a été vendu pour £ 6,2M incluant premium sur une estimation basse de £ 200K, lot 100. La presse a révélé qu'il avait été vendu six mois auparavant à Augsbourg sur une estimation de € 800 par une maison de ventes locale qui a refusé de publier le résultat.

Ce tapis en laine est noué selon la très complexe technique Vase, suggérant qu'il a été tissé dans les ateliers royaux de la dynastie Safavide. Il mesure 339 x 153 cm et est en excellent état à part quelques minuscules réparations et une corrosion des fils noirs. Il avait été mentionné en 1938 par un expert qui lui donnait comme provenance la très prestigieuse collection de la comtesse de Béhague.

L'âge d'or des tapis Kirman est le règne d'Abbas I, mort en 1629 CE. Le tapis Béhague est caractérisé par une très élégante simplification des formes que Christie's positionne vers le milieu du XVIIème siècle.

Dans une superbe régularité géométrique, des tiges parallèles supportent plusieurs paires de feuilles. De haut en bas, les feuilles d'une tige alternent avec les feuilles de la tige adjacente. De minuscules fleurs sont insérées dans les espaces entre les feuilles. Cette décoration préfigure la répétition de fleurs et de feuilles du très populaire motif Herati et peut évoquer certaines figures des céramiques d'Iznik.