5 janv. 2021

Tourisme de Haut Vol

La F1, fabriquée de 1992 à 1998, était en son temps la seule voiture routière au catalogue de McLaren. Les temps ont bien changé : en 2021 la marque offre pas moins de neuf modèles aux amateurs d'hypercars.

La technologie a également changé. La Speedtail, dévoilée en 2018, est une continuation de la F1 par l'originalité de son cockpit à trois places avec position centrale du conducteur, mais elle utilise la propulsion hybride dont McLaren avait été le pionnier avec le modèle P1 en 2013.

La Speedtail est le modèle le plus performant de la marque, avec une vitesse de pointe garantie de 403 km/h et une accélération permettant d'atteindre 300 km/h en 12,8 secondes. Dans une course de démonstration il y a un an, une Speedtail a fait jeu égal avec un Jet F-35 au décollage. Il est vrai que l'avion de chasse n'était pas avantagé par les deux virages du parcours triangulaire.

Dans cette recherche de la performance maximum, McLaren apparait comme le seul constructeur à pouvoir concurrencer les modèles haut de gamme de Koenigsegg, Bugatti et Hennessey. Par comparaison, la vitesse de la LaFerrari est de 350 km/h.

Selon la nouvelle terminologie du constructeur, la Speedtail est une Hyper GT. La carrosserie goutte d'eau permet un large espace vitré. La fibre de carbone est abondamment utilisée. Avec 1430 kg à vide, cette monocoque de 5,13 m de long est légère dans sa catégorie.

La production a été limitée à 106 exemplaires, un clin d'oeil à son ancêtre la F1 qui avait atteint ce chiffre. Son prix de vente hors options était de £ 1,6M hors taxes. 

L'arrivée aux enchères d'une voiture neuve est une opportunité exceptionnelle pour les amateurs exclus de la pré-sélection de McLaren. Cette voiture produite en 2020 est estimée $ 3,5M à vendre à Scottsdale le 22 janvier par RM Sotheby's, lot 175.