9 févr. 2021

La Raison du Plus Fort

L'histoire du baseball est divisée en deux périodes. La première, qui se termine en 1920, est la Dead Ball Era. Le pitcher est dominant. Il a le droit de réduire la visibilité de la balle avant de lancer, et l'usure de la balle au fil du jeu gêne considérablement le frappeur. Les parties se jouent avec peu de points marqués.

Dans ces conditions, les meilleurs frappeurs sont des colosses, ce qui fait la gloire de Honus Wagner puis de Babe Ruth. Cela ne suffit pas : il faut que les battes soient le plus maniables possible. Elles sont longues et lourdes. La marque Louisville Slugger écoute les besoins spécifiques des joueurs et va bientôt dominer ce marché.

Dans une vente en ligne qui se termine le 27 février, Heritage vend une batte longue et massive, 51,4 ounces et 35 inches, lot 80088 estimé $ 800K. Elle a conservé des traces d'une utilisation intensive et PSA/DNA lui a octroyé le grade le plus élevé, GU 10. Elle porte l'inscription PTS Wagner 1912, PTS étant un artisan local de Pittsburgh qui n'a pas été identifié.

Cette batte est matched avec une photo d'époque, également datée 1912, sur laquelle elle est portée vers l'avant par Honus Wagner assis jambes pendantes sur un muret. Cette photo illustre la remarque du pitcher Christy Mathewson selon laquelle il n'y a pas de faiblesse chez Wagner. Le photo matching est facilité par le fait que cet équipement anonyme échappe aux standardisations de la Louisville Slugger.

Une batte de baseball d'un tel poids est une sorte de massue préhistorique qui peut aussi être utile pour le maintien de l'ordre. Il est amusant de noter que Wagner l'a donnée à un officier de police de Pittsburgh.