16 févr. 2021

Vierge à l'Enfant par Gossaert

VENTE PASSEE

En 1509, Jan Gossart (Gossaert en version Hollandaise) passe quelques mois à Rome en compagnie du  protecteur de toute sa carrière, un fils naturel légitimé du duc de Bourgogne qui deviendra évêque d'Utrecht. L'artiste était surnommé Mabuse par transcription de Maubeuge dont il était originaire. Il rencontre peut-être Michel-Ange et Raphael qui travaillent alors au Vatican et rapporte en Flandres les nouvelles tendances italiennes. Une de ses spécialités sera le nu mythologique.

L'oeuvre de Mabuse est très variée, mais inclut aussi de nombreuses répétitions de Vierges à l'Enfant, qui devaient être pour lui un important débouché commercial. Les attitudes, avec l'Enfant intrépide qui voudrait bien échapper des bras de la Mère adorante, semblent plus inspirées par les reliefs de Donatello que par les oeuvres plus récentes du quattrocento.

Une Vierge à l'Enfant, huile sur panneau 39 x 27 cm peinte vers 1520, a été vendue pour £ 4,6M incluant premium par Sotheby's le 9 décembre 2015, lot 6. L'image est partagée par Wikimedia.

Maintenu au bord d'une table par la mère attentive, l'Enfant est dans une position instable à peine rééquilibrée par sa main qui agrippe le menton de la mère. Cette composition est hardie, et un expert a pensé que cette image avait été l'aile gauche d'un diptyque. Si c'est le cas, il se penche en avant pour communiquer avec le donateur.

L'enfant est beau, malgré une chevelure trop abondante pour son âge. Le vêtement de la mère est bleu outre-mer, le pigment le plus cher à cette époque.

Jan Gossaert, called Mabuse - Virgin and Child - L650 - National Gallery