29 mars 2021

La Famille du Roi des Rois

La dynastie Qajar a établi un rigoureux protocole de cour. Le second Chah de la dynastie, Fath Ali, avait cent femmes et deux cents enfants qui formaient sa cour rapprochée. Il résidait à Téhéran et bâtit quelques palais. Ses portraits étaient utilisés comme cadeaux diplomatiques.

Un mur d'un des palais a été décoré vers 1812 CE d'une frise monumentale montrant le Chah sur son trône, entouré d'une multitude de ses descendants. Des copies ont été faites pour d'autres palais, mais presque tout a disparu dans les turpitudes de l'histoire Perse.

L'artiste et collectionneur Frederick Clay Bartlett a acquis en 1921 un fragment 256 x 442 cm, montrant 24 princes assemblés par âge en trois registres en léger chevauchement. Chacun est identifié par une inscription qui permet d'établir sa parenté avec Fath Ali. Ils portent selon leur rang une couronne ou un turban. Le manteau brocardé et le châle se rapportent à la cérémonie du Norouz, le nouvel an du calendrier Persan. Il est supposé que l'ensemble d'origine regroupait plus de cent princes dans une attitude unique, debout avec les bras croisés.

Bartlett est mort en 1953. Son fragment Qajar a été conservé à Bonnet House, sa résidence à Fort Lauderdale transformée en musée par sa veuve. Son importance vient d'être ré-établie. Cette huile sur toile avec rehauts d'or est estimée £ 1M à vendre par Christie's à Londres le 1er avril, lot 30. Rien de similaire n'a été vendu aux enchères depuis 1975. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.