5 mars 2021

La Sixième Série

Un joueur de baseball a par définition une seule année rookie MBA. Le haut de gamme des trading cards d'après guerre a longtemps été monopolisé par les rookie cards, avec une attention particulière à la Topps 1952 de Mickey Mantle. Le boom de ce secteur de marché fait apparaître d'autres cartes vedettes, par la notoriété du joueur, la rareté et l'effet visuel.

L'édition Topps 1952 est un breakthrough par la qualité des portraits et des couleurs. Elle est divisée en six séries. Les cartes des tocards n'ont pas été conservées par les collectionneurs et la population certifiée par PSA est un très bon indicateur de la popularité du joueur. Le champion est Willie Mays, carte # 261.

La relative rareté des cartes de la dernière série, 311 à 407, est devenue légendaire. Mickey Mantle, carte # 311, et Jackie Robinson, carte # 312, sont en deuxième et troisième positions de la population PSA. Je n'ai pas d'explication plausible, à part une triple bourde, sur la raison pour laquelle ces deux joueurs ainsi que Roy Campanella ont été exclus ou oubliés par Topps dans les cinq premières séries.

Selon les données actuelles du site PSA, la carte de Jackie Robinson est dominée par 11 exemplaires gradés Mint 9 et 5 exemplaires entre NM-MT et Mint. D'après cette base de données, aucune 1952-312 n'avait dépassé $ 72K il y a quatre mois. Heritage a vendu une NM-MT 8 pour $ 81K incluant premium en décembre 2020 et une autre de même grade pour $ 168K incluant premium en février 2021.

Cette position atteindra bientôt le premier rang des cartes non-rookies d'après guerre. Une carte gradée Mint 9 par PSA a une enchère de $ 575K dans la vente en ligne par Goldin qui se termine demain 6 mars, lot 71.