8 mars 2021

Le Court Règne de Constantin de Russie

L'empereur Alexandre meurt sans descendance légitime en 1825, le 19 novembre du calendrier julien. Son testament, qui n'était connu que de quelques collaborateurs, est révélé. Il désigne comme successeur son plus jeune frère Nicolas au détriment de son autre frère Constantin.

Constantin, qui est commandant de l'armée de Pologne, veut que le testament soit respecté. Nicolas préfère l'ordre de primogéniture et prête hommage à son frère. Constantin reste sur sa position, sans juger nécessaire de faire une proclamation officielle. La confusion s'aggrave le 14 décembre avec la tentative de coup d'Etat militaire des Décembristes. Nicolas ne peut plus tergiverser : il réprime l'insurrection et accepte le pouvoir.

Alexandre, lassé du pouvoir, avait annoncé son intention d'abdiquer. Son ministre des finances Egor Kankrin n'était pas au courant de ses dernières volontés : l'usine de Saint-Petersbourg préparait le rouble d'argent du règne de Constantin. Curieusement, l'obvers montre l'effigie de l'empereur, une tradition qui n'avait pas été maintenue sous les deux règnes précédents.

Huit pièces ont survécu, cinq avec un bord gravé de lettres et trois avec un bord lisse. Ce projet a été classé secret d'Etat par Kankrin, et la chronologie proposée par les experts pour ces différentes frappes n'est pas convaincante.

Une des pièces à bord lisse a été fabriquée avec des matrices neuves, sans aucune détérioration ni trace de rouille. Gradée Proof 62 par NGC et décrite comme Choice Brilliant Uncirculated, elle a été vendue pour $ 600K incluant premium le 15 janvier 2004 par Markov, lot 776, le plus haut prix enregistré à cette époque aux enchères pour une pièce non américaine. Elle est estimée US $ 400K à vendre par Stack's Bowers à Hong Kong le 6 avril, lot 50103.

.