10 mars 2021

Le Double Impérial d'Elisabeth Petrovna

VENTE PASSEE

Elisabeth Petrovna, fille de Pierre le Grand, prend le pouvoir en Russie par un coup d'état en 1741. Son règne est un compromis entre le tempérament difficile de l'Impératrice et la volonté de la cour d'imiter le luxe français.

Une monnaie d'or devient nécessaire pour le commerce international. Les premières émissions sont faites en 1755 avec deux dénominations, 10 roubles et 5 roubles. L'obvers est le portrait déjà utilisé sur les monnaies d'argent, soigneusement calculé et judicieusement rapetissé pour que personne ne vienne commenter la forme du nez impérial. Le revers est centré de l'aigle à deux têtes entouré d'une rosace de quatre blasons couronnés symbolisant l'union de Sibérie, Moscou, Kazan et Astrakhan.

Dans cet élan mégalomaniaque, l'usine de Saint-Petersbourg prépare une dénomination de 20 roubles avec les mêmes figures. La pièce présentée au Sénat en août 1755 est sans doute le seul exemplaire frappé. Le projet de 'double imperial' ne reçoit pas l'autorisation de l'impératrice et est abandonné. Elle reste la plus haute dénomination jamais tentée par la monnaie impériale.

L'année suivante, la liste des pièces d'or est étendue à des dénominations plus faibles qui viennent concurrencer le rouble d'argent.

Le spécimen de la pièce de 20 roubles pèse 33,14 g pour un diamètre de 37 mm en or .917 standard. Il est très bien centré bien que sa découpe ne soit pas parfaite. Cette pièce gradée AU-58 par NGC a été vendue pour £ 1,8M incluant premium par St. James's le 6 novembre 2008.