12 avr. 2021

Figures Clandestines

Tout au long de sa carrière, Willem de Kooning se met résolument à l'écart de toutes les écoles. A ses débuts, il supprime la frontière entre le figuratif et l'abstraction. Dans les années 1970, les formes et les couleurs deviennent foisonnantes. Dans les années 1980, elles sont simplifiées sans pour autant devenir minimalistes. Les formats restent très grands, aux limites des possibilités physiques de l'artiste vieillissant.

Le 19 avril à Hong Kong, Sotheby's vend l'Untitled XLVIII de 1983, lot 1109 estimé HK$ 39M. Sur cette toile 224 x 196 cm, l'artiste a disposé des formes ondulantes de deux couleurs pures, le rouge et le jaune. L'effet d'ensemble pourrait faire penser à la passion tardive de Kandinsky pour la microbiologie. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.

Vu de plus près, la cohérence individuelle des formes disparaît. Le jaune est bordé de rouge, mais pas partout. L'espace qui sépare deux éléments jaunes devient un ruban. L'élément jaune en bas à gauche est partiellement évidé. Les lignes rouges sont brisées, avec une fausse invitation à raccorder les segments. Les formes rouges étirées portent des reflets, qui apportent une illusion tridimensionnelle en contradiction avec la microbiologie.

L'artiste n'est évidemment pas un suiveur de Kandinsky, Mondrian ou Matisse. On peut risquer une comparaison avec son compatriote Escher : De Kooning a transféré l'impossibilité des formes dans une totale abstraction.

Le 12 mai à New York, Sotheby's vend Stowaway (en français, passager clandestin), huile sur toile 203 x 178 cm peinte par De Kooning en 1986 avec des caractéristiques similaires au XLVIII mais avec moins de simplicité. Le catalogue est en cours de préparation. Ce lot est estimé $ 6M.